Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que Ta Chute Soit Lente – Peter James

Publié le par Druspike

Que Ta Chute Soit Lente – Peter James

Ma dernière lecture (fantôme de Jo Nesbo) m’a littéralement laissé sonnée ! Je n’avais qu’une envie me jeter sur sa suite, sauf que je sais que ce n’est pas toujours bon d’enchaîner … Du coup je me suis fait un petit challenge perso : 1 livre pour samedi / dimanche pour recommencer la semaine avec Harry Hole ! bien évidemment je n’ai pas de petit livre dans ma PAL … Pas Grave la série Roy Grace, même avec 600 pages ça se lit en 2 jours !

Verdict : challenge réussi, ce roman de 575 pages m’aura fait mon samedi /dimanche !


De quoi ça parle ? « Pour Gaia Lafayette, chanteuse américaine en mal de reconnaissance, la proposition tombe à pic : elle va interpréter le rôle de Maria Fitzherbert dans la prochaine superproduction hollywoodienne tournée à Brighton. Une chance pour relancer sa carrière, le rêve de toute une vie ...
Pour le commissaire Roy Grace – déjà sur une affaire délicate et préoccupé par la libération prochaine d'un membre de la mafia qu'il avait contribué à faire condamner –, le cauchemar commence. Il se voit chargé de la protection de la diva lors de son séjour dans le Sussex. Une fan menaçante ne partage pas les rêves de Gaia Lafayette et l'a prévenue : « N'accepte pas ce rôle. Crois-moi. Tu l'acceptes, tu crèves. »     

 

Peter James … Il fait partie des auteurs pour lesquels à la base j’avais pas mal d’aprioris, et puis je me suis lancé et j’avoue que les débuts n’ont pas toujours étaient au top … Il a commencé à m’accrocher à partir du tome 4, j’achetais la suite toujours un peu fébrilement petit à petit … Bon sauf que là en janvier je me suis enflammée et j’ai acheté les 5 qui me manquaient en format poche … Bon 12€ les 5 d’occase ça va ! Bref je m’égare mais tout ça pour dire : ne déconne pas Pete et garde le cap !

Je pense que pour être tout à fait honnête, ce qui m’accroche le plus c’est les personnages principaux ! Comme dans toutes les séries me direz-vous, oui mais ici il faut avouer que les enquêtes restent assez simples et pour certaines déjà vu !

Dans ce tome 8 j’ai trouvé que tout prenait du temps à se mettre en place, j’avais la sensation que l’auteur s’éparpillait un peu … Et puis on se rend compte que l’auteur nous explique ici un peu l’envers du décor d’être flic ! Parce que oui souvent dans ce genre de polars on voit l’enquête, la résolution et basta … Ici déjà on comprend que Roy est encore accaparé par d’anciennes enquêtes qu’il faut boucler ! Même si elles sont résolues derrière il y a encore pas mal de travail ! Et boum un nouveau meurtre, une star de la chanson / ciné à protéger en plus à côté, tout en gardant un pied dans sa vie privé et en s’occupant de sa chérie sur le point d’accoucher ! Ça fait beaucoup mais en même temps c’est sûrement très proche de la réalité !

Toute la partie « polar » de ce roman était sympa mais un peu lente, disons que la mise en place de l’intrigue a prit un peu de temps, en même temps entre un meurtre dans le Sussex où notre équipe se retrouve à enquêter sur la découverte d’un tronc humain, une tentative de meurtre aux States qui conduit Roy à en plus devoir se charger de la sécurité d’une actrice de passage en Angleterre et la libération d’un truand qu’il a arrêté quelques années en arrière il y a de quoi faire ! L’auteur a quand même cette faculté à bien maitrisé son sujet, comme toujours il nous offre des chapitres très courts qui facilitent la lecture et augmente le côté « page turner ». Et comme à chaque fois dans la série Roy Grace on n’oublie pas d’avancer petit à petit sur l’histoire perso de Roy ! Même si j’ai bien aimé la finalité de l’enquête, les petits rebondissements et la chute finales (bien que j’avais compris depuis un moment une partie), je dois avouer que ce petit suspens que garde l’auteur de tome en tome sur le passé de Roy et particulièrement sur Sandy est un vrai régal pour moi ! Quel dommage que les poissons rouges ne parlent pas notre langue, pour le coup ça aurait pu aider à Roy à comprendre le merdier dans lequel il est sans le savoir !

Peter James maitrise tellement bien la trame perso de son commissaire qu’il nous tient en haleine, il nous divulgue des petites choses, un peu plus à chaque fois mais jamais trop … Après j’espère qu’il ne se perdra pas en faisant trop trainer les choses ! À voir dans les prochains tomes !

Comme souvent j’ai passé un excellent moment, on n’est pas sur un coup de cœur mais il n’empêche que je suis contente d’avoir la suite dans ma PAL !
 

Je vous recommande cette série si vous aimez les polars avec personnages récurrents, on part sur 16 tomes publiés en Angleterre donc c’est une grosse série ! Même si je pense qu’on peut lire ces romans individuellement je vous conseille +++++++ de bien les lire dans l’ordre pour suivre l’histoire de Roy et bien comprendre tous les enjeux et les mystères qui l’entourent !

Note 8/10

Commenter cet article