Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les fureurs invisibles du cœur - John Boyne

Publié le par Druspike

Les fureurs invisibles du cœur -  John Boyne

J’ai acheté ce livre sous l’influence de Maël @l’ange sauvage … Et je ne sais quoi dire si ce n’est que si je suis lectrice c’est dans le but de pouvoir une fois de temps en temps lire ce genre de pépite !


De quoi ça parle ? « Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.
Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine.»     

 

À la base je pensais lire ce roman cet été, et puis finalement je ne l’ai pas sortie ! Je m’étais dis que je le lirais en décembre, puisque c’est le genre de « saga » que j’aime lire au moment de noël mais voilà que je l’ai sortie comme ça sur un coup de tête !

J’ai pensé l’avoir sortie du pire moment, avec la reprise de la vie normale je n’ai plus du tout le temps de me plonger dans la lecture … J’ai trouvé ça dommage car c’est un livre qui mérite qu’on se plonge dedans et qu’on le dévore et moi je ne pouvais que le grignoter par ci par là ! Mais après j’ai compris que je n’aurais pas pu sortir meilleur livre à cette période, car en effet chaque fois que je me posais avec je prenais un plaisir fou à retrouver Cyril à travers le voyage de sa vie ! J’y retournais dès que j’avais 5 minutes et j’ai savouré chaque ligne de cet ouvrage magnifique et de cette histoire incroyable !

John Boyne nous offre ici un voyage à travers le temps en Irlande, il nous raconte son pays de 1945 à 2015. 70 ans qu’on traverse aux côtés de Cyril, Catherine, Julian, Bastiaan. Il nous en fait une critique sociale et politique, cette Irlande un peu trop catholique, beaucoup trop conservatrice et machiste dans laquelle Cyril essai tant bien que mal de trouver sa place, de s’accepter et d’être libre et heureux. Pas si simple quand on est un garçon qui préfère les garçons !      

Ce roman de presque 900 pages ne souffre d’aucune longueur, c’est un voyage dans lequel on embarque et qu’on savoure jusqu’à tourner la dernière page en laissant les larmes couler !

La plume de John Boyne est magnifique, ses personnages sont bien plus que de simples personnages de roman, ils sont des compagnons de route, on a l’impression de marcher à leur côté, en leur tenant la main de la première à la dernière page ! Cette histoire m’a embarqué dès les premiers mots et j’ai refermé ce livre en ayant l’impression de quitter une famille !

Je dois dire que peu de livres me font cet effet là mais quand ça arrive je sais pourquoi je lis, ce genre d’expérience, de sentiments ne se retrouvent pas ailleurs qu’à travers les pages d’un roman !

Je n’ai pas besoin de dire que je vous conseille absolument de lire ce roman ? Offrez vous ce bonheur de 853 pages !   

Merci à John Boyne pour ce magnifique voyage !

 

Note 12/10 ÉNORME COUP  DE COEUR

Commenter cet article