Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chambre De Giovanni – James Baldwin

Publié le par Druspike

La Chambre De Giovanni – James Baldwin

Encore un roman acheté suite à une reco de Floflyy ! Je ne savais pas vraiment de quoi ça parlait et j’avoue avoir été un peu surprise, je m’attendais à autre chose !


De quoi ça parle ? « Dans le Paris de l'après-guerre, David, un jeune Américain, s'éprend de Giovanni tandis que sa fiancée est en Espagne. La sincérité et l'audace avec lesquelles James Baldwin décrit le trouble émotionnel de David, déchiré entre Giovanni et Hella, font de ce livre un classique.

Publié en 1956 aux Etats-Unis, La Chambre de Giovanni est un récit bouleversant sur la confrontation culturelle, l'identité sexuelle et l'amour.
»     

 

Je savais que ce livre parlait d’une histoire d’amour entre 2 hommes dans le Paris de l’après-guerre mais j’avoue que je m’attendais plus à quelque chose dans le style de la série « The Man In An Orange Shirt » et alors pas du tout !

Attention ce livre est très hard, je l’ai trouvé vraiment noir, l’ambiance est très particulière, très oppressante … Pas le livre à lire si on est dans le bad quoi !

J’ai personnellement beaucoup aimé ce roman, j’ai été très touché par le personnage de Giovanni pour qui j’ai eu énormément de compassion. Tout a l’air si naturel pour lui, je n’avais pas l’impression que ce livre se passait dans l’après-guerre tant il assumait pleinement son amour au regard de tous et de façon normale !

David m’a moins touché, je ne sais pas il y a quelque chose qui m’a dérangé dans ce personnage ! Peut être cette espèce de fuite contre lui-même. Parce qu’il garde cette réserve alors que nous lecteur on a envie qu’il se donne entièrement à Giovanni et le rende heureux.

C’est un roman sur la recherche de soi, la découverte de la différence et toute sa difficulté ! Un roman sur l’amour et la perte, un roman qui parle du mal qu’une personne peut faire à beaucoup de monde juste en refusant de s’assumer !

Il faut garder à la tête que ce roman a été publié en 1956, l’époque était différente, tout était différent et surtout en ce qui concerne la communauté gay. Quand on replace ce roman dans son contexte on se rend compté qu’il est avant gardiste et sacrément couillu ! Et en plus la plume de l’auteur est magnifique !

Un roman à lire et à découvrir !

Note 8.5/10

Commenter cet article