Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lundi mélancolie : Le jour où les enfants disparaissent – Nicci French

Publié le par Druspike

Lundi mélancolie : Le jour où les enfants disparaissent – Nicci French

J’avais eu ce livre lord d’une opération : offert pour l’achat de 2 pocket ! On soulignera le côté positif de pour une fois offrir le tome 1 d’une saga et pas le 5 … Ça fait quand même quelques années qu’il dort dans ma PAL, trop de séries en cours, pas forcément envie de me lancer dans 7 tomes … Bref une fois n’est pas coutume je profite de #marsaufeminin pour le sortir !


De quoi ça parle ? « Freida, psychanalyste, s'inquiète pour l'un de ses patients : Alan, désespéré de na pas être père, il rêve toutes les nuits d'un petit garçon. Son petit garçon. Un fils qui lui ressemblerait, roux, comme lui quand il était jeune. Et comme Matthew, 5 ans, disparu à la sortie de l'école quelques jours plus tôt. Simple coïncidence ? Malgré le scepticisme de la police Freida
est bien décidée à mener l'enquête. Et si les rêves d'Alan sont des preuves, ils ont tout d'un cauchemar.»     

Quand j’ai commencé ce livre j’ai été littéralement happé par le prologue ! J’ai adoré, je me suis dis que ce livre allait être ouf ! Et puis une fois le prologue passé et jusqu’aux environs de la page 120/130 j’ai trouvé ça long, mais long … Je failli abandonner un certain nombre de fois, mais en même temps je me faisais violence en me disant que c’est normal dans un tome 1 de prendre du temps à la mise en place des personnages !

Et finalement on revient dans le vif du sujet, disparition de l’enfant, le présent et le passé (prologue) se rejoignent et ça devient vraiment sympa ! J’aime bien que le personnage principal de ce polar soit, en plus d’être une femme, psychothérapeute et non pas flic. Ça donne un côté très original et intéressant dans la réflexion et la résolution de l’enquête.

Etonnamment je n’ai pas eu plus d’accroche que ça pour les personnages, Disons que ceux qui m’ont le plus interpelé étaient Josef et Reuben. Dommage de ne pas être emporté par les persos principaux !

Le déroulement de l’enquête est intéressant, les chapitres sont courts, l’écriture de l’autrice agréable et très fluide ce qui en fait un bon page turner. Cependant ce roman tient sur les 2 gros twists finaux, et personnellement je les ai vu arriver très vite donc ça n’a eu aucun effet sur moi ! Je l’ai terminé en me disant ah ok tout ça pour ça, pour un final qui se veut explosif et qui a eu l’effet d’un pétard mouillé chez moi !

C’est une petite déception, je ne pense pas lire les autres tomes, sauf si je les trouve très peu cher ou en offre offrt comme celui là.

On peut dire que ce roman m’aura fait passer par des sentiments bien différents : J’ai pensé à l’abandon les 130 premières pages, ensuite prise dedans je me voyais lire les prochains jusqu’au flop total de la fin !

Bref une lecture qui a fait le job en matière de distraction mais que je vais vite oublier.

Note 6.5/10

Commenter cet article