Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ÇA 1 – Stephen King (Relecture)

Publié le par Druspike

ÇA 1 – Stephen King (Relecture)

C'est l'histoire de la fille qui a une trentaine de livre dans sa PAL et qui se lance dans une cinquième relecture … LOGIQUE !

La dernière fois que j'ai lu ce livre c'était il y a 5 ans, je m'étais mise au défis de le relire avant la sortie au ciné de la 2ème partie (et accessoirement de re (X100) regarder l'adaptation de ma jeunesse et de revoir la partie 1).

Ça sera ma première lecture dans sa version coupé en 2, jusque là je relisais toujours ma vieille édition d'ado, coupée en 3. Comme j'ai acheté le coffret collector aux couleurs du film à sa sortie, je vais tant qu'à faire l'inaugurer !

 

De quoi ça parle ? «Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du 'Club des ratés", comme ils se désignaient, ont été confrontés à l'horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans...
Vingt-sept ans plus tard, l'appel de l'un d'entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l'horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité. Entre le passé et le présent, l'enfance et l'âge adulte, l'oubli des terreurs et leur insoutenable retour, l'auteur de Shining nous convie à un fascinant voyage vers le Mal, avec l'une de ses œuvres les plus amples et les plus fortes »

 

Stephen King est un magicien ! Sa plume est tellement dingue … On est tellement transporté dès les premières lignes.

J'avoue que cette relecture me faisais un peu peur, autant la dernière fois que je l'ai relue ça faisait bien 15 ans que je ne l'avais pas lu, autant là c'est encore un peu frais dans mon esprit, j'avais peur de m'ennuyer (ben oui 5ème fois) ou d'y voir que des défauts … Bref je m'y suis lancé avec un certain stress !

Souvent quand je dis aux gens que ÇA est un de mes livres préféré et sûrement mon king numéro 1 ou 2 on me prend pour une dingue ! Généralement on me dit : « je ne pourrais jamais lire ce livre, j'ai trop peur des clowns » … Alors moi, lors de ma dernière relecture justement je trouvais le clown très très secondaire (je ne me souviens plus de mes ressentis lors de me précédentes lectures à ce sujet donc je n'ai pas de point comparatif), aujourd'hui je le trouve beaucoup moins secondaire que dans mes souvenirs (mais je vais attendre d'avoir lu le 2, parce que c'est peut être quelque chose qui s’efface à la fin du roman). Après j'avoue que le film (téléfilm) ne m'a pas du tout traumatisé dans ma jeunesse, j'en été complètement fan et le regardais régulièrement.

Même si j'avais beaucoup de souvenirs étonnamment il y a vraiment des choses que j'avais oublié !

Une de ces chose, c'est que la partie coup de fil est aussi longue et détaillée ! Elle s'étend de la page 58 à la page 188, Stephen King prend le temps de nous présenter avec beaucoup de détails chacun des personnages adultes ! Leur vie, leur parcours et les sentiments terribles que réveille ce fameux coup de fil du 28 mai 1985.
J'avais d'ailleurs complètement oublié à quel point Stephen King avait raconté son histoire d'écrivain en parlant de Ben ! C'est assez drôle.

Moi qui adore les romans qui ont un jeu temporel je pense avoir trouvé d'où me vient cette passion ! Quand on lit ÇA en étant ado ça laisse des traces !

La construction du jeu de temporalité dans ce roman est absolument géniale, on passe de 1985 à 1958 et inversement avec une énorme fluidité. Stephen King maîtrise totalement son arc temporel et nous offre une construction incroyablement originale !

Ce que j'aime aussi énormément dans ce roman, c'est qu'en plus des personnages humains qui sont pour moi dans le top des meilleurs personnages de romans ! Stephen King a réussi à y introduire 2 éléments qui deviennent des personnages tant ils sont important : Derry qui est pour moi le personnage principal de ce roman ! La ville est tellement détaillée, on la voit changer à travers les époques on a du mal à croire que c'est une ville fictive ! Et le deuxième c'est Silver ! Mon dieu Silver on a un tel attachement pour ce vélo c'est incroyable !

Ce roman bien classé dans la catégorie horreur / épouvante est avant tout une magnifique ode à l'amitié, aux liens si fort qui résistent à travers le temps !

Ce tome nous présente l'histoire, les premiers meurtres de 1958 et de 1985, comment tout ça débute. On nous présente les personnages : leur rencontre solitaire avec ÇA, puis leur rencontre, comment sont ils devenu amis, cette promesse faite 27 ans plus tôt de revenir et leurs retrouvailles !

Stephen King explique avec beaucoup de justesse ce sentiment de l'amitié quand on est enfant, comment on se reconnaît direct, pas besoin de grands mots, on le sait au premier regard ! Comment même si on s'est perdu de vu on se retrouve 27 ans plus tard comme si on s'était quitté la veille !

Et puis quand on a vécu, dans ces temps jadis, bien avant les réseaux sociaux et les téléphone, ça nous donne une grosse nostalgie ! Tout semble tellement différent aujourd'hui …

Ce roman se termine après les retrouvailles, quand chacun retourne sur les traces de son passé en solitaire.

Je le termine on est dans la nuit de dimanche à lundi et je sais que je vais me jeter sur la suite dès demain avec pour objectif de le terminer mercredi soir (le 31/07) pour qu'il entre dans mes lectures de juillet.

 

Note 10/10 COUP DE COEUR !

Commenter cet article