Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qaanaaq – Mo Malø

Publié le par Druspike

Qaanaaq – Mo Malø

J'ai lu ce livre dans le cadre du prix du meilleur polar organisé par les éditions points. Un grand merci à eux de m'avoir sélectionné.

 

De quoi ça parle ? «Dans le vaste pays blanc, l'esprit de Nanook se réveille. Le grand ours polaire, seigneur des lieux, protégera les siens. Jusqu'au bout. Adopté à l'âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n'a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C'est à contrecoeur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d'aller aider la police locale, démunie devant ce qui s'annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été retrouvés, le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d'une attaque d'ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ? Flanqué de l'inspecteur inuit Apputiku ? grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps ?, Qaanaaq va mener l'enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin. Et peut-être remonter ainsi jusqu'au secret de ses origines. »

 

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre ! Une petite panne de lecture, un gros manque de temps et la fatigue n'ont pas aidé. C'est un livre dans lequel, je pense qu'il faut être bien en immersion et pour le coup pendant la moitié ça n'a pas été le cas pour moi !

Mais une fois que j'ai réussi à me faire violence, j'ai plongé et lu 300 pages d'un coup alors qu'il m’aura fallu 4 jours pour lire les 250 premières …

 

On est plongé ici au cœur du froid polaire, dans le nord du Groenland. Je pense que beaucoup de ceux qui suivent l'actu polar le savent, c'est écrit sur la 4ème, mais attention grands fans de polar nordique on est ici avec un polar Français d'esprit nordique !

Mo Malo est un pseudo, l'auteur est connu pour avoir écrit d'autres bouquins (je vous laisse chercher si vous ne savez pas encore qui se cache derrière ce pseudo très nordique), qaanaaq est son premier policier et ma foie c'est plus tôt une belle réussite !

Alors oui tout n'est pas parfait, mais moi j'ai passé un très bon moment de lecture malgré les débuts chaotiques.

J'ai adoré la manière dont l'auteur nous parle du Groenland ! J'étais complètement fascinée, j'ai fais pleins de recherche sur internet, j'ai regardé des documentaires et j'ai même écouté la langue. Ça m'a clairement permis de me mettre vraiment dedans et de dévorer la deuxième partie.

J'ai beaucoup, beaucoup aimé le personnage de Qaanaaq, ça été un vrai coup de cœur, j'ai beaucoup aimé aussi Appu. Par contre pour les autres j'ai eu énormément de mal à me les mettre en tête. Il y a beaucoup de personnages (bon ça en général ça ne me dérange pas) mais alors les noms / prénoms … Du coup je ne savais jamais qui était qui , qui faisait quoi je pense que c'est ce qui a beaucoup alourdi mon rythme au début. En même temps si ils avaient eu des noms européens ça m'aurait encore plus dérangé ! Je ne suis pas du tout familière à l'oreille avec le Groenlandais ( par exemple quand je lis en Livre Finlandais je n'ai pas de soucis avec les noms et les noms de villes parce que j'ai fais 3 ans de finnois, donc ça coule tout seul) et ça a rendu l'exercice un peu complexe.

L'enquête est prenante mais j'avoue que ce qui m'a le plus passionné c'est la découverte du personnage de Qaanaaq, de son passé. Je pense que ce tome sert vraiment à nous introduire le personnage, l'enquête est là pour que tout puisse s'imbriquer.

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, je lirais Disko, j'ai même hâte (la question c'est surtout vais je réussir à attendre la sortie poche ? Sachant que l'auteur sera à SMEP ? ), je vous le conseille si vous aimez les thrillers avec enquête policière très présente. Si vous avez un peu de mal avec les thrillers nordiques n'hésitez pas à le lire, je trouve qu'on sent bien la « french touch ».

À lire je pense avant le deuxième, on apprend beaucoup de chose dans ce tome (mais je ne peux pas vraiment me prononcer n'ayant pas lu le deuxième).

 

Note 8/10

Commenter cet article