Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Troupe 52 – Nick Cutter

Publié le par Druspike

Troupe 52 – Nick Cutter

Bon ben voilà un livre dont je vais avoir un mal fou à parler … Livre qui m’a créé une presque panne de lecture, enfin surtout qui a largement ralenti mon rythme …

 

De quoi ça parle ? « Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d'adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu'une bonne histoire de fantômes et le crépitement d'un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu'un individu émacié, qui semble tout droit sorti d'un film d'horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. »

 

Franchement l’idée de départ était plus tôt sympa et alléchante, j’ai flashé sur la couverture (édition poche chez j’ai lu) rouge flamboyante et sur la 4ème de couv mais pfffffffffffff ça l’a pas fait !

Plusieurs points négatifs selon moi :

  • Trop de torture animale ! J’ai été obligé de sauter des passages entiers, alors oui le sang, les boyaux, la torture, l’enfer chez des humains ça ne me dérange pas au contraire mais, en tant que végane extrémiste, sur les animaux je ne peux pas ! Ça a rendu la lecture juste insupportable !
  • Trop de longueurs, je me suis ennuyée jusqu’au 100 dernières pages où mon intérêt est revenu.
  • Pas d’accroche avec les personnages, rien, nada … Rien à foutre de ce qui pouvait leur arriver, donc pas d’angoisse, de stress.

 Le récit est entrecoupé d’archive de récits / procès / interrogatoires, ce qui généralement est sympa dans ce genre de livre mais là j’avoue que ça m’a surtout permis de faire des pauses dans l’histoire que je trouvais interminable et de « changer d’air ».

J’ai hésité plusieurs fois durant ma lecture à abandonner mais je n’aime pas abandonner un livre et j’avais quand même envie d’avoir le fin mot de l’histoire.

Ma lecture a été bien relancé à 100 pages de la fin, plus d’action, le récit semblait enfin prendre vie et du coup j’ai dévoré les 100 dernières pages MAIS je n’ai pas non plus super aimé la fin.

Je n’ai pas trouvé ce livre atroce, choquant ou horrible comme j’ai pu le lire, pas de cauchemars pour ma part je m’endormais en le lisant en fait !

Moi qui adore Stephen King et Bret Easton Ellis les « petites phrases » d’accroche l’avais totalement convaincue d’acheter ce livre, ont-ils vraiment lu livre ? Je ne pense pas !

 

NOTE 4/10

Commenter cet article