Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Disparition De Stéphanie Mailer – Joël Dicker

Publié le par Druspike

La Disparition De Stéphanie Mailer – Joël Dicker

Voilà un livre qui va être difficile à chroniquer ! Joël Dicker pour moi ça été une énorme claque il y a tout juste 5 ans, j’écrivais ma chronique sur sens critique le 07/03/13 (https://www.senscritique.com/livre/La_Verite_sur_l_Affaire_Harry_Quebert/critique/20319393),avec l’affaire Harry Quebert, puis une excellente surprise il y a 2 ans et demi avec le livre des Baltimore donc autant dire que j’attendais avec la plus grande impatiente ce nouveau roman.

Une 4ème de couv qui nous suggère qu’on retourne vers le même univers que l’affaire HQ, une couv très sympa et alléchante (contrairement justement à celle de l’affaire HQ) bref le livre qui sentait la grosse claque avant même sa sortie !

 

De quoi ça parle ? « 30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers : le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres. L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration. Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer? Qu’a-t-elle découvert ? Et surtout : que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea? »

 

Alors pour moi ça n’aura été ni une grosse claque, ni un coup de cœur … Plus tôt une petite déception !

Au début du bouquin j’étais comme une folle, la plume de l’auteur est un vrai plaisir, j’adore sa façon de nous raconter ses histoires, de nous embarquer dans son monde … On a tellement envie de savoir ce qu’il s’est passé … J’étais un peu dérangé par le fait que c’était très similaire dans la trame à l’affaire HQ mais bon ce n’était pas si grave !

Mais alors au bout de la moitié j’ai commencé à trouver des longueurs, et puis les personnages, très nombreux, n’étaient absolument pas attachants, très caricaturaux pour certains voir même super agaçants ! Les policiers ben franchement pareil, sans personnalité, on ne les différencie pas du tout l’un de l’autre. Heureusement que c’est précisé au début du chapitre qui est le personnage point de vue parce que si non j’aurais été complètement perdu.

Et puis j’ai aussi trouvé beaucoup d’incohérences, il y a vraiment eu certains passages où je me suis dit mais sérieux WTF ????? Pour ceux qui l’ont lu et sans spoilers pour les autres : mobile home, voiture, mouffette … Vraiment ce passage m’a juste fait halluciner ! Comme la suite d’ailleurs, genre le touriste qui bafouille et n’a pas vu le panneau …

Et vraiment à la fin des longueurs, des twists sur twists, beaucoup trop à mon goût j’avais l’impression que l’auteur faisait du remplissage … Comme s’il n’avait pas atteint son quota de pages et que donc il cherchait à boucher les trous !

La révélation finale mouais ben je m’en doutais un peu depuis un sacré bout, donc pas d’effet de surprise ou de sensation d’avoir été complètement baladé, juste un « ah ok ».

 

Je suis vraiment surprise d’écrire ces lignes en parlant du dernier Dicker, j’ai pourtant laissé reposer 3 jours avant d’écrire en me disant que peut être avec le recul je verrais les choses autrement. Avant même sa sortie j’étais persuadée que ça serait mon top lecture de 2018 …

Cependant je ne dis pas que ça a été une mauvaise lecture, non c’était un moment plus tôt sympa, c’est juste que j’avais plus d’attente. Si ce livre avait été mon premier de l’auteur j’aurais sûrement eu un meilleur avis.

 

Ça ne change en rien mon avis sur l’auteur excellent qu’est Joël Dicker, je serais au RDV pour le prochain livre, dès sa sortie et je l’attendrais avec beaucoup d’impatience !
Celui là ne l’a pas vraiment fait avec moi, mais c’est pas grave. Il y a aussi des Stephen King que j’ai moins aimé, certains que je n’ai pas aimé du tout et pourtant il est toujours mon dieu !

NOTE : 7/10

Commenter cet article