Purgatoire Des Innoncents - Karine Giebel

Publié le par Druspike

Purgatoire Des Innoncents - Karine Giebel

 

Hop hop hop attention Chef d’œuvre !

Alors là j’avoue que j’ai encore pris une méga claque ! Presque 2 ans que ce livre est dans ma PAL, il attendait le bon moment pour sortir, le moment où tu as lu un super livre et qu’il faut un truc derrière qui tienne la route !

Purgatoire des innocents c’est le livre dont on entend ou des éloges ou l’inverse. Même principe que pour meurtres pour rédemption que j’avais adoré donc j’étais dans la confiance pour le purgatoire.

 

Je ne suis pas une groupie totale de Karine Giebel, j’ai souvent lu qu’elle avait écrit 2 chefs d’œuvres et je suis assez d’accord avec ça ! Le reste est plus banal, bien qu’elle ait une belle plume, les 2 claques de malade que j’ai prise c’est avec Meurtres pour rédemption (le 1er que j’ai lu d’elle) et Purgatoire (le dernier en date que j’ai lu donc 😃 et j’ai pour le moment envie d’en rester là)

 

Dans ce livre on est avec une bande de braqueurs : Raphaël et son frère Will, Fred et sa copine Chris. Le braquage tourne mal et Will se retrouve gravement blessé. Raph veut sauver son frère et se réfugie chez Sandra, vétérinaire dans un petit village qu’il va obliger à leur venir en aide.

 

Autant dans meurtres pour rédemption je suis vraiment tombée love de Marianne direct ! Autant là j’avoue j’ai eu un peu de mal avec les persos pendant la première partie du bouquin.

Raphaël est assez détestable au début et je ne pensais absolument pas m’attacher à lui, pourtant il y a un putain de twist dans ce bouquin et après on découvre une autre facette du personnage qui fait craquer nos barrières !

Comme toujours les personnages que nous offre Karine Giebel sont hyper travaillés, on découvre de la lumière enfouis sous une apparence noire et au contraire beaucoup, beaucoup de noirceur là où on en attendait pas forcément.

On est ici dans un huit clos, hyper oppressant, une ambiance assez glauque maitrisée à la perfection par Karine Giebel ! Peut-être que pour certains ce livre va être trop violent, perso je suis toujours insensible donc je n’ai pas trouvé la violence gratuite et intenable que certains décrivent comme omniprésente dans ce livre.

Il y a des scènes un peu difficiles, un peu violente mais pour moi ça fait vraiment partie de l’histoire ! Ça nous amène sur le chemin de la folie et de l’horreur qui habite certains des personnages ! Cependant ce n’est peut-être pas le livre à mettre dans toutes les mains.

J’ai bouffé ce livre en 3 jours, je n’arrivais pas à le lâcher quand on le commence on a envie de savoir où l’auteur va nous emmener.

Niveau style d’écriture on est très proche de meurtres pour rédemption, si vous n’avez pas aimé ce dernier vous n’aimerais peut-être pas celui-là non plus. Moi je me suis régalée, autant avec les 2, j’ai moins pleuré quand même à la fin du purgatoire que je n’avais pleuré à la fin de meurtres pour rédemption. Raphaël ne me suivra pas autant que Marianne qui est un des personnages de la littérature à m’avoir le plus marqué, bouleversé …

 

Conclusion : Ce livre est un chef d’œuvre, il est à lire pour les amateurs du genre : thriller psycho / huit clos, avec un super twist et des personnages haïssables !

 

Gros gros coup de

Note 10/10

Publié dans Thrillers

Commenter cet article