Ils étaient cinq – Sandrine Destombes

Publié le par Druspike

Ils étaient cinq – Sandrine Destombes

De Max à Antoine …

On pourrait dire que ce livre est un « spin off » autrement dit dérivé de la série Max Tellier.

On retrouve ici le capitaine Antoine Bremont avec qui Max collabore dans l’Arlequin et sur le passé duquel elle enquête avec son ami Vincent à la fin de « ainsi sera-t-il ».

Au début, lors de la sortie de « ils étaient cinq », j’étais un peu déçu de voir que ce n’était plus Max mais Antoine le protagoniste. Je venais de lire les 2 premiers tomes et bon je n’avais pas forcément une envie folle de partir avec Antoine 😊

Seulement cette transition est vraiment super bien amenée à la fin de « ainsi sera-t-il », quand Max et Vincent enquêtent sur le meurtre de la femme et de l’enfant d’Antoine, on découvre une autre facette du personnage, quelque chose qui nous donne envie finalement de le découvrir plus.

Et puis il y a ceux qui vont découvrir Sandrine avec « ils étaient cinq », encore une fois les choses sont vraiment bien faites, pas de spoilers sur la trilogie Max et mieux encore aucun spoil sur l’aboutissement de l’enquête de Max et Vincent concernant la femme et l’enfant d’Antoine ! Ce qui donnera sûrement envie aux lecteurs de découvrir le fin mot de cette histoire et donc de se plonger avec plaisir dans les aventures de Max ! Aucune révélation non plus sur la trilogie de Max, pas de spoil sur l’enquête de l’Arlequin ! Bref

Il y a aussi un autre parallèle intéressant entre ces 2 séries, du moins entre les 2 « héros », ils ont tous les 2 un homme d’âge mûr dans leur vie qui les influence et les aide beaucoup. 2 parrains dirons-nous.

Max a son Enzo, Antoine a son Charles. C’est un point commun qui m’a beaucoup interpellé, je pense qu’il y a un message de figure paternelle très fort.  

Une petite différence aussi qui m’a sauté aux yeux : 1 seule enquête ici 😉

 

Ils étaient cinq :

Pfioulalalalala encore une fois, j’ai l’impression de me répéter quand je parle de Sandrine, ce livre est une bombe !

Ce livre est plus sombre que la série Max, je pense que c’est dû à Antoine qui est un personnage au passé vraiment sombre et torturé ! Mais il est tout aussi excellent ! Je ne vais pas dire mieux, c’est un énorme coup de cœur comme les précédents, et je ne saurais dire là tout de suite lequel je préfère ! L’écriture est je trouve plus abouti, moins d’indices menant à la solution, plus de chemin, de pistes à explorer, la construction est vraiment différente et totalement réussie

Donc on retrouve ici Antoine et son équipe à savoir Nguyen, Rocca et Charles ! Antoine reçoit une vidéo dans laquelle un homme se fait torturer, puis un sms lui indiquant où trouver la victime.

Sur place Rocca fera une autre découverte : dans une pièce dissimulée une femme, vivante mais dans un sale état ! Ce meurtre n’est qu’un début, l’équipe d’Antoine va se retrouver à enquêter entre la France et la Suisse un jeu de piste truffé de mystère et de cadavres !

Une fois de plus Sandrine nous offre un page Turner, je me suis tellement régalée que je l’ai dévoré en 2 jours ! C’est un schéma classique mais exploité à la perfection qui nous entraine dans une spirale infernale.

Cet opus étant plus sombre Sandrine n’hésite pas à nous donner des détails sur les tortures et les corps, rien d’insoutenable, c’est une fois de plus bien maitrisé, ni trop, ni trop peu juste ce qu’il faut !

Comme je le disais plus haut j’étais très sceptique au départ sur l’idée de suivre Antoine, mais c’est tellement réussi que je trépigne d’impatience de voir un nouvel opus ! En changeant de personnages on change d’univers, ce n’était pas gagné d’avance de garder cet signature propre à l’auteur et qui fait qu’on l’aime tellement tout en partant d’un univers différent :

Femme à Homme

Crim’ à Gendarme profileur

 

Je trouve que Sandrine relève le défi haut la main, une enquête haletante et passionnante, des persos qu’on découvre plus en profondeur, une façon de décrire les personnages qui les rend totalement réels que ça soit les personnages principaux ou secondaires c’est réussi à 100%

 

 Je vais m’arrêter là il est presque 4H00 et je lute pour terminer cette petite bafouille ! Je me relirais plus tard, j’espère avoir réussi à trouver les mots justes pour parle de ce petit bijou

Merci une fois encore Sandrine pour tout, pour ce livre, pour ta gentillesse, ta disponibilité … Et puis bon on attend la suite, impatiemment

 

Note 10/10 gros coup de <3

Publié dans Thrillers

Commenter cet article