Quelqu’un à qui parler – Cyril Massarotto

Publié le par Druspike

Quelqu’un à qui parler – Cyril Massarotto

Voilà un livre qui me semble difficile à chroniquer tellement peur de ne pas trouver les mots justes !

Dans ce roman on est avec Samuel, il fête ses 35 ans, seul … Il fait le point sur sa vie qui est triste et terriblement solitaire. Ses seuls amis un couple de personnes âgés qui pourraient être se parents, un boulot alimentaire qui ne lui plait pas. Comment il en est arrivé là ?

Il cherche quelqu’un à qui parler et d’un coup il se souviens de son numéro d’enfance, le champagne aidant il compose le numéro et là surprise … Quelqu’un décroche, lui 25 ans plus tôt ! Et du coup chaque soir il va composer ce numéro, pour se parler à lui-même …

 

Comment vous dire ? Ce bouquin est une bouffée d’oxygène ! Une claque monumentale, un vrai bijou ! Ouais rien que ça !

Il soulève des questions intéressantes que penserait le nous enfant aujourd’hui s’il connaissait notre vie ? Est-ce qu’il serait heureux ou au contraire déçu ? Qu’avons-nous fait de nos rêves d’enfant ? Et si nous pouvions changer le passé ? Ou simplement rassurer l’enfant que nous étions dans certains moments délicats ? Est-ce que ça changerait les choses ?

Ce roman nous emmène en voyage dans l’enfance, il fait remonter pleins d’émotions, de souvenirs, de sentiment …

Samuel va être là pour rassurer celui qu’il a été, mais celui qu’il a été va être là pour le booster et lui faire prendre un magnifique virage …

J’ai adoré le personnage de Sam que ça soit adulte ou enfant, j’ai adoré les M&MS, j’ai adoré voir Sam s’ouvrir et devenir heureux !

Ce livre c’est juste du bonheur à l’état pur ! Un page turner (lu dans la journée pour ma part) feel good ! Un livre comme on devrait en lire plus souvent, un livre émouvant qui rend heureux tout simplement

L’écriture de l’auteur est sublime, addictive, toute en simplicité et en justesse.

La fin est juste, belle positive comme l’est ce livre. Trop positive peut être pour certain mais je ne vois vraiment pas comment elle aurait pu être différente !

Je me pose une question, est ce que vous vous souvenez du numéro de votre enfance ? Moi oui de celui à 6, puis 8 puis 10 chiffres … De celui de ma grand-mère, de mon deuxième numéro … Ce livre rend nostalgique en fait :D

 

Voilà ce livre est un gros coup de cœur !

10/10

Citation : Un homme qui s’est perdu entre les pages d’un livre n’est jamais vraiment en retard puisqu’il a gagné un temps que tous ceux qui ne lisaient pas en même temps que lui ne rattraperont jamais.

Publié dans Autre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article