La vérité sur l'affaire Harry Québert

Publié le

La vérité sur l'affaire Harry Québert

Critique originale: https://www.senscritique.com/livre/La_Verite_sur_l_Affaire_Harry_Quebert/critique/20319393

Critique publiée par le

 

 

Si vous aimez les bons polars dont on ne voit pas le dénouement arriver avant les dernières pages !!

 

Je vais commencer cette critique par 2 choses:

Si vous êtes comme moi et que vous hésitez à lire ce livre parce que

-Il est primé et que vous avez peur de tomber dans le livre intello, indigérable et ennuyeux.

- Parce que le 4ème de couv annonce une reflexion sur l'amérique et les travers de la société moderne ...

Vous pouvez y aller ce Livre est un POLAR et c'est même un putain de bon polar !

Personellement j'ai longtemps hésité à l'acheter, franchement les prix et cette phrase sur la reflexion de l'amérique ... Pfiouuuuuuuuuu j'avais franchement peur de tomber sur un livre chiant ! 664 pages ! Si il en avait fait 250 je l'aurais sûrement acheté mais j'avais vraiment peur de m'ennuyer et je déteste abandonner un livre ...

Et puis finalement on me l'a offert, quelqu'un qui compte beaucoup et qui en général à très bon goût !
Alors voilà je l'ai entammé :)

On entamme ce livre et très vite on se retrouve prit au piège, dès les premières pages ON VEUT SAVOIR !
Et très honnêtement on ne sait rien avant la fin !
Alors oui c'est vrai je l'avoue ce livre comporte quelques longueurs, j'ai longtemps pensé durant ma lecture qu'au milieu il y a 200 pages de trop, 200 pages que je trouvais un peu incohérente par rapport à ce que j'avais lu avant ...
Mais à la fin tout deviens claire, on comprend que non Joël Dicker n'est pas un mauvais écrivain qui ne voit pas les incohérences de son récit mais un excellent auteur qui mène sa barque et nous emmène où il veut !
Si à un moment vous vous dites pfffffffffffff mais c'est n'importe quoi dites vous qu'à la fin le n'importe quoi a une explication (je parle des lettres).

Ce qui m'a le plus dérangé et qui n'a pas d'explications c'est le dialogues imbuvables entre Harry et Nola ...
Je comprend pas si on ne lit que ces dialogues là on se dit que non c'est pas possible c'est très mauvais ! Mais pas pour les autres dialogues !
En fait on se dit que pour qu'un homme de 34 ans qui ne soit pas un détraqué sexuel tombe amoureux d'une jeune femme de 15 ans c'est qu'elle a une certaine maturitée et ce n'est pas du tout ce qui transparé de Nola dans les dialogues et ça m'a quand même dérangé !

Les 250 dernière pages sont juste super mais alors les 100 dernières sont carrément démantes !

J'ai longtemps hésité pour la note à donner, mais un auteur de 27 ans qui écrit un si bon polar ça mérite un 9 !

9/10

 

Publié dans Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article