La couleur des âmes mortes - Gilles Caillot

Publié le

La couleur des âmes mortes - Gilles Caillot

La couleur des âmes mortes.

 

Gros Gros coup de coeur !

 

Bon voilà encore un livre dont je ne vais pas sortir indemne ! Nom de dieu que ce livre secoue, prend au tripes, remue les sentiments …

Encore une tuerie signé Gilles Caillot ! Je valide une fois de plus que cet auteur est mon chouchou ! C’est complétement dingue de réussir à écrire aussi bien des livres d’une horreur absolue et des thrillers psycho de malade ! J’avais beaucoup aimé l’apparence de la chair mais là on est 15 niveaux au-dessus !

Ce livre est une pépite, il est juste … J’en perds mes mots ! J’espère réussir à lui rendre justice avec ce retour ! Je suis encore tellement bouleversée que je vais peut-être l’écrire en 2 fois, le temps de réussir à le digérer (bon comme j’écris au brouillon finalement ça ne changera rien pour la publication !).

Au début c’est un peu perturbant, il y a beaucoup de personnages, on nous les présente au fur et à mesure, j’avoue avoir pris des notes pour ne pas me perdre en route (ce qui ne m’était pas arrivé depuis le trône de fer !). En plus le souci c’est que je l’ai commencé bêtement vendredi soir, que samedi et dimanche je n’ai pas eu le temps de l’ouvrir, du coup j’ai relue plusieurs passages lundi pour bien me remettre dedans, c’est pas le livre à lire une fois de temps en temps !

Ici il est question de pédophilie, autant dire de suite que ce livre n’est pas une balade au milieu d’un champ de blé ! Gilles Caillot a parlé de l’écriture de ce livre lors de la conférence du Bloody Fleury, il a dit avoir mis un an et demi à l’écrire et je comprends vraiment pourquoi ! Gilles étant papa de 6 enfants, ce livre a vraiment dû être très difficile !

Je pense que pour certaines personnes il y a des scènes qui peuvent être choquantes ! Je préfère prévenir, moi ça ne m’a pas dérangé mais je sais que pour certains les scènes pédophiles sont du domaine de l’insoutenable ! Elles ne sont pas là par hasard, elles servent l’histoire, elles ne sont pas sur détaillées … À voir avec la sensibilité de chacun.

 

Gilles nous emmène ici dans la descente aux enfers d’un père, d’un couple même dont la fille meurt assassinée, violée. La culpabilité d’un père trop prit par son travail et qui du jour au lendemain bascule !

La phrase de la 4ème de couv résume bien : « Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ? »

On a des personnages bien campés, on arrive à bien cerner leur personnalité avant / après le drame, les personnages secondaires, sont aussi très bien amenés, on comprend petit à petit leur personnalité.

Les chapitres du livre son extrêmement courts ce qui est génial parce que dès qu’on a 2 minutes de dispo on peut se plonger dedans, par contre c’est un piège quand on veut lire un dernier chapitre … Ouais on en lit 15 du coup !

On change de protagoniste à chaque chapitre ce qui permet vraiment de s’imprégner de chaque persos car ils ont tous leur importance !

Je ne peux pas en dire trop pour ne pas spoiler, il faut le lire ! Les 100 dernières pages sont oufissimes ! Le rythme s’accélère et on est pris dans un tourbillon, les chapitres se terminent avec un petit cliff qui nous pousse à ne pas le lâcher et on dévore ces dernières pages sans s’en rendre compte. À la fin, quand on ferme le livre, il nous reste juste un waou !

 

Merci encore Gilles pour ce beau moment de lecture, pour la première fois depuis longtemps je ne sais vraiment pas quoi lire maintenant … Je n’ai rien de léger dans ma PAL, va falloir que je réfléchisse !

 

10/10

Publié dans Thrillers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 20/02/2017 13:45

Une chronique qui reflète bien l'ouvrage de Gilles que j'ai beaucoup aimé. Là, vraiment, un livre qui nous marque, à lire rapidement en effet. C'est du costaud ! Quel talent pour écrire tout cela !