1974

Publié le

1974

https://www.senscritique.com/livre/1974/critique/97115788

 

Critique publiée par le

 

Et V'lan prends ça dans les dents !

J'ai terminé 1974 hier soir et là je dois dire que ce livre a été une grosse grosse claque !
J'avais beaucoup aimé le premier roman d'Arnaud, même si je lui trouvais quelques défauts, il avait réussie à me transporter dans son univers. Avec ce 2ème roman je suis juste totalement sur le cul ! J'ai même revu légèrement à la baisse la note de la tour pour bien marquer la différence de qualité entre ces 2 romans (http://www.senscritique.com/livre/La_Tour_de_Selenite/critique/97096067).

Pour remettre les choses dans le contexte Arnaud Codeville est un auteur Français, auto édité et sacrément doué et tout ça fait qu'il mérite d'être soutenu :D

D’abord je trouve que dès les premières lignes on est direct transporté ! En ce moment j'ai souvent u temps d'adaptation pour rentrer dans les livres, les nouveaux personnages, l'histoire qui fait que je mouline un peu et avance doucement les premiers jours (le temps de faire connaissance avec ma nouvelle bade de pote quoi :D).
Pour la tour et encore plus pour 1974 j'ai été direct transportée !
Ici le personnage principal est Joël, un flic tourmenté, détruit par la vie un an plus tôt et qui va plonger dans une enquête incroyable !
Joël est hyper attachant on prend beaucoup de plaisir à le suivre, on tremble, on stress pour lui. Les personnages secondaires sont tout aussi réussis, on s'attache beaucoup à eux et très rapidement.
1974 est un roman de fantastique / épouvante / horreur (barré la mention inutile :D ).
La quatrième de couverture ne dévoile absolument rien de l'histoire, elle est intrigante et finalement elle prend tout son sens dans l'épilogue :D

Pour résumé en quelques mots: une maison bizarre, des meurtres atroces, un peu de gore, une intrigue prenante ... Que s'est il passé en 1974 ?

Pour la tour j'avais trouvé que l'intrigue principale manquait de développement, c'était un peu trop facile, tout le monde trouve ça normal (alors que ça ne l'est pas) ... Bref pour moi il lui manquait une centaine de pages.
Ici Arnaud aurait pu faire plus simple sans que ça soit gênant pour l'histoire, mais il est allé bien plus loin, a renversé les barrières, il n'a pas hésité une seule seconde à étoffer l'histoire, à pousser plus loin et ça fonctionne à 100%.

Foncez, ce livre est une pépite <3
Merci Arnaud pour ce merveilleux voyage, vivement le troisième (pas de doutes je serais au RDV :) )

Et puis de beaux clins d'oeil à Chtulhu et à lovercraft :)

10 / 10

Publié dans Fantastique

Commenter cet article